MLP RPG
Forum Fermé.


Forum MLP privé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



messages.
Inscrit le .



Invité.
Invité

MessageSujet: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Jeu 26 Juin - 16:07


                                        ☢   Everyone Cares :


Dans ce silence épuisant, tu te promène, seul comme toujours errant comme une âme. Non tu n'es pas seul à tes côtés un Esprit bavard que tu n'écoute pas. Tu te laisse aller peut importe ou tu vas te trouver. Tu ne veux pas que l'on est pitié de toi, non au contraire tu veux que l'on te traître avec respect, oui celui que l'on te doit pour tes nombreuses réussites au combat. Non tout le monde s'en fou d'un pauvre bipolaire complètement déglingué ! Ceux de ton Clan ne te méritent pas ! Tu le sais n'est ce pas ? Alors pourquoi ne pars tu pas ? De quoi as tu peur jeune guerrier ? De mourir ? Hum, c'est pas faux mais tu es un guerrier et tu rejoindrai ta famille non ? Non ton frère partira à jamais dans les profondeurs abyssales ! Mon pauvre petit ! Tu ne peux rien faire donc. Regarde autour de toi, vois tu à quel point tu es seul ?

Non je ne le suis pas ! J'ai mon frère à mes côtés ! Toi tu me pourris la vie, conscience de mes deux ! Peux tu disparaître pour la vie ? Me laisser tranquille ? Aidez-moi Clan des Étoiles ! Pourquoi me lasser tomber ? Grrr j'ai une de ces envies de vous tuez ! Non je ne peux pas ! Je suis leur descendant ! J'avance en silence entre les arbres feuillus éclairés par de doux rayons de soleil. Je préfère la lune, elle est belle et écarlate. Les branches s'animent avec le vent, laissant derrière elles une odeur musquée. Les fleurs commencent à faner, la saison va t-elle bientôt arriver ? Ça je n'en sais rien, pour l'instant je pense à mon avenir ! Un jour j'aimerai et l'on m'aimera ! Comme je suis ! Et là tu te taira petite voix de malheur ! Si seulement ton horrible voix se taisait à jamais ! Je veux que tu meure pour ne jamais plus t'entendre ! Le jeune matou s'allongea les pattes sur les oreilles !  S'il te plait laisse moi ! Laisse la mort m'emporter, je ne suis plus qu'un déchet orphelin. Un orphelin ? Oui, un être seul sans personne sur qui compter, notre Chef refuse de me faire prendre un apprenti, tous ceux bien plus jeune que moi en ont eu un ! Tout ça parce que l'on dit que je suis fou ! Tout le monde m'évite de peur que je ne leur refile mon malaise ! Tout ça car je t'ai vu mourir Règne des Chimères, on croit que je suis le coupable, ce n'est pas vrai, si seulement tu pouvais le leur dire ! Mais tu ne peux pas, tu me regarde avec tes yeux compatissant ! Je ne te dis pas comme je souffre ! Mon cœur est en lambeau ! Je ne sais plus quoi faire, pourquoi rentrer au Clan ? Même si je disparais les gens s'en ficheraient pas mal !  Ils ne le remarqueraient même pas ! J'en suis sur ! Après tout qui voudrait d'un fou ? La mort ! Le sol est froid et je commence à trembler, je me relève les pattes engourdies comme après un combat. Un combat contre le désespoir. Un combat éternel ! Les feuilles laissent place à une roche immense, grise. Je ne suis pas sur mon territoire ? Ou suis-je alors ? Cette odeur ... C'est celle du Clan de l'Orage, super au moins si je tombe sur une patrouille peut-être me tueront-ils ? J'aperçois une entrée souterraine. Je m’enfonça à l'intérieur, de nombreuse roche en forme de pointe sortaient du sol une par une, que c'est beau.  D'une rare beauté, des éclats argentés se reflétaient sur la roche. On se croirait en présence du Clan des Étoiles, si je pouvais passer ma vie ici je serai heureux ! Derrière moi je perçus des bruits de pas léger mais rapides.


" Qui est-ce ? Que me veux tu ? Vas tu me tuer ? Me chasser parce que je suis malade comme les autres de mon Clan ? Laisse moi ici juste pour cette nuit, je t'en prie !"


Le félin en question apparut, jamais je n'avais vu une si belle créature en ce monde. Un pelage couleur d’ébène reflétant si bien mes sentiments de colère et de tristesse. Des yeux couleur des rubis étincelant de beauté et de santé. Ces yeux sont mystérieux et enivrant, elle me revire le cœur comme les flammes ardentes. L'incarnation de la beauté farouche, elle est mince et élancée. Je pourrai passer toute ma vie à la regarder tellement elle est belle. Sa beauté n'a pas d'égal. Jamais nos Ancêtres ont crée plus beau que cette créature. Elle me semble être presque imaginaire, je n’arrive plus à parler, mon souffle en est coupé. Son pelage doit-être aussi doux que celui des plus jeunes chatons, ses sourires doivent être éclatants. Mon cœur bat la chamade, quel est ce drôle de sentiment qui naît-en moi ? Je ne l'ai jamais ressentit en moi auparavant ! Il me fait du bien, je ne peut m’empêcher de sourire, chose que je n'avais pas fait depuis des lunes et des lunes. Ça me fais mal au début mais un grand soulagement me fait sortir de ma bulle. Je ne peut plus baisser mon regard, non je ne veux pas. Et si ce n'était qu'une vision, c'est probable, les rayons argentés reflètent sur cette femelle des étoiles. Je n'ouvre pas la bouche, je ne parle pas. Pourquoi ? Je n'y arrive pas, mais il faut que j'y arrive. Mais que vais-je lui dire ? 


" Tu es ...... vraiment belle. Jamais de ma vie je n'ai vu une telle créature. "


C'est alors que je reconnus Étoile Écarlate, la Meneuse du Clan de l'Orage et je ne peux m’empêcher de me coller contre le sol.

 


Dernière édition par Désincarnation Anarchique le Ven 27 Juin - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Ven 27 Juin - 13:35


                                       
- Incertitude -

Ses yeux te fixent. Tu les observe sans prononcer un mot. Que pourrais-tu dire ? Quelles paroles pourraient réparer ton erreur ? Aucune. C'est une constatation inévitable. Une constatation qui te poursuivra toute ta vie. Rien ne pourra jamais effacer ton acte, ta monstruosité. Tu es un danger pour tes amis, pour toutes les personnes qui t'entourent et qui partagent ta vie. Mais le pire c'est que tu en as pleinement conscience. Le Destin est bien traître pour t'avoir nommé Chef de ce Clan, il a besoin de toi et toi de lui. Mais ne finira tu pas par le détruire ? Comme tu détruit toute forme de vie … Tu te surprend à penser que cette fois-ci tout sera différent, que tu trouvera un moyen de te contrôler et que cette sombre partie de toi même pourra te laisser en paix une bonne fois pour toute ! Mais ce ne sont que de pauvres espoirs infondés, comment peux tu penser qu'un jour tu te sortira de cette spirale infernale ? Après tout tu es une Anomalie … Personne ne peut te sauver, il est trop tard pour toi. Ses petit yeux vitreux te narguent depuis l’au-delà, il est mort, par ta faute, et uniquement la tienne. Son pelage gris a perdue son éclat argenté, il n'est plus que poussière et désespoir. Tu lève les yeux vers le bleu de ce ciel limpide, rien n'est réel, tu va retourner au Camp avec ton frère et reprendre le cours de ta vie, ta petite vie minable. Ta vision s’obscurcit, cette si belle couleur azur n'appartenant qu'au jour est ternie, engloutie dans le vermeille de ton regard. Le sang. Partout du sang. Il suinte de son petit corps étendu sur le sol, s’égoutte le long de ton propre pelage, perle au coin de tes yeux … Il est le centre, la raison, le refrain immuable, de ta vie. Le chaton nommé Petite Lune venait de goutter ce nectar pour la première fois. Ce fut le point de départ de cette descente aux enfers.

Tu t'éveilla en sursaut, encore haletante après se retour dans le passé. A chaque fois le même cauchemar, toujours le même. Tu revis la scène de ton enfance, celle qui marqua ton passage de chaton normal et sans soucis à celui de monstre détesté de tous. Tu n'as jamais voulu qu'une telle chose se produise, c'est arrivé, c'est tout. Un soupir parvint à passer la barrière de tes lèvres. Hurlement du Loup te jeta un regard en biais, il devait sans doute se demander ce qu'il pouvait encore t'arriver. Tu ne lui a jamais raconté ce cauchemar la. Il est trop personnel, trop réel.
Tu t'étira longuement, chassant de tes membres les dernières traces de fatigue. Tu avais prévu de partir en patrouille ce matin, mais finalement un petit changement de plan s'impose. Mirage des Temps comprendra que tu es partie seule après une nuit agité, même s'il n'en connaîtra  
bien évidemment pas la cause, il s'occupera du Clan comme il sait si bien le faire, même s'il manque un peu d’expérience tu sais que tu peux avoir confiance en lui, une confiance aveugle. Après tout, n'est-il pas aussi ton ami ? Tu te dirigea rapidement vers l'entrée du Camp, saluant les quelques courageux déjà debout, personne n'évoqua le fait que tu devais te joindre à la patrouille de l'aube, ils sont tous habitués à ton comportement à présent.

Le temps s'écoula autour de toi sans t'atteindre. Tel un espoir de renouveau, tu échappa à son emprise éternelle, filant plus vite que tu ne l'avais jamais fais. Insouciante du danger, inconsciente de ce qui t'entoure. Pour une fois, tu vis l'instant présent. Mais cet état ne dure jamais bien longtemps, tu t'arrêta un instant, t'emplissant les poumons de cet air pur, de cette odeur de liberté. Tu poursuivis ton chemin, le pas rapide sans être précipité, l'esprit clame sans être apaisé. La Grotte de l'Oublie apparue bientôt dans ton champ de vision, un lieu que tu aime autant qu'il t’effraie. Oui, tu avoues ta peur, mentalement à qui pourra bien l'écouter dans ton esprit fou, mais tout de même, il y a du mieux ... Une odeur inconnue vint alors te chatouiller le museau, quel est l'imprudent qui ose franchir les frontières de ton territoire ? « Attends de savoir qui il est avant de le tuer ... » Tu grogna légèrement, il ne pense tout de même pas qu'il va réussir à te changer en quelques lunes, si ? « Il a franchi la limite, il le paiera, de sa vie s'il le faut. Alors maintenant laisse moi défendre mon territoire ! » Tu sentis ton Esprit prendre du recul, sans pour autant te quitter du regard. Sans faire davantage attention à lui tu reconnus l'odeur d'un mâle du Clan du Néant. Tu devras être prudente, ils sont souvent puissant et tout en muscle, exactement le type de félin qui pourrait prendre le dessus sur toi en combat. Mais bon, tu si tu t'y prends bien, tu devrais t'en sortir sans trop de mal.

- Qui est-ce ? Que me veux tu ? Vas tu me tuer ? Me chasser parce que je suis malade comme les autres de mon Clan ? Laisse moi ici juste pour cette nuit, je t'en prie !

La nuit ? Tu levas les yeux, effectivement, la lune commence à apparaître dans le ciel nocturne. Le temps n'avait vraiment aucune prise sur toi dis donc, quelle surprise ! Tu observa le félin qui te faisait face, il te prie. Quel mauvais moyen de gagner ton estime, quel être pitoyable. Un magnifique pelage écaille de tortue, surmonté d'une paire d'yeux vairon peu commun, l'un doré l'autre orangé. Quel combinaison peu commune ! L'autre était lui aussi en train de te juger du regard, sa manière de faire glisser son regard sur toi en serait presque gênante. Il parla de nouveau, de manière beaucoup moins impétueuse que la première fois.


- Tu es ...... vraiment belle. Jamais de ma vie je n'ai vu une telle créature.

Soudain il se plaqua contre le sol, sans doute avait il remarqué qu'il était en bien mauvaise posture. Il ne connaît pas se territoire et se retrouve face à face avec la Chef de celui-ci, pas de chance. Ces dernière paroles résonnent dans ta tête avec une fréquences que tu ne connaît pas. De l’adoration, de l'admiration ? Non tu connais bien ces deux valeurs, c'est une autres choses, dans laquelle tu n'as absolument aucunes connaissances …


- Et jamais plus tu n'en reverra. Je vais te tuer.

C'était la vérité, tu allais le tuer ici et maintenant. Il ne refera plus l'erreur de franchir ta frontière. Tu as l'habitude de châtier les imprudents, alors pourquoi cette douleur dans ton ventre ? Peut être parce que tu le pense sincère …


- Mais avant, je voudrais connaître ton nom, et savoir ce que tu fiche ici.

Tu resta debout, entre lui et la forêt, s'il décide de fuit par la Grotte il mourra de toute manière. Il n'a pas le choix, répondre à tes question et se battre pour sa vie. Ou mourir en lâche de la pire espèce, mais tu ne pense pas qu'un Guerrier du Clan du Néant serait capable d'une telle chose. Quoi que, celui-ci semble différent, il semble souffrir. Et il te prie … Pourquoi ne souhaite t-il pas retourner au sein de son Clan ? Il t'intrigue, et tu n'aime pas cela, tu aurais du le tuer depuis longtemps. Tu attendis, espérant que ses réponses satisferont ta curiosité ...




_________________


Dernière édition par Étoile Écarlate le Sam 28 Juin - 13:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Invité.
Invité

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Ven 27 Juin - 20:31


- Et jamais plus tu n'en reverra. Je vais te tuer.


Je voulais la remercier, elle va mettre fin aux terribles souffrances qui brisent mon cœur déchiré. Mais mon frère me lance un regard haineux, je l'avais oublié celui-là. Ses yeux vairons m’empêchent de me concentrer sur la Chef de l'Orage. Il veut m’empêcher de mourir. Je sais pourquoi, si je meurs plus jamais je ne le reverrai, non il mérite mieux, je ne le laisserai pas mourir une deuxième fois. Aide moi Clan des Étoiles que dois-je faire ? Ne pouvez vous pas m'aidez pour une fois ? Grrr je vous déteste vous nous faites croire des choses idiotes, pourquoi ne vous montrez-vous jamais ? Guerrier bête et solitaire, vous êtes mort et pourtant vous ne nous aidez que quand vous en avez envie ! Un jour je vous montrerais que le fou que je suis vous dépassera de bien haut ! Guerrier-Étoile ? Ce n'est qu'un nom ! Rien ne dit que vous pouvez me tuez ! Je retarde mon intention sur mon frère qui me lâchait des regards lourd de reproche. Je regrette qu'ils t'aient prit aussi tôt c'est tout. Jamais tu n'aurais du partir avec eux ! Ils t'ont arraché à moi ! Arrête de m'en vouloir, je n'ai pas été capable de te protéger !  " Si tu as été là pour dire quelque mots à Reine des Neiges et je t'en remercie ! " Je n'aime pas cette chatte blanche, elle t'a prit ta vie ! C'est à cause d'elle que tu es mort ! Je suis sur le point de me faire tuer donc ne pense pas à ta compagne en ce moment ! Tu me choque Chim' !  Je suis peut-être fou mais témoigne moi du respect ! Rah ne vois tu pas à quel point tu as changé Desi' Laisse moi ! Tais-toi horrible Guerrier ! Je ne veux plus jamais souffrir, je mérite tout ce que j'ai fait ! Je ne suis plus qu'un poids mort pour tout le monde ! C'est comme si j'étais aveugle, de toute façon se serai bien n'est ce pas ? Personne ne s'occupera de moi ! Un jour je deviendrai si fort que tous se mettrons à mes pattes et me supplieront des les épargnez. Chats débile ! Quel cervelle se souris les Guerriers du Clan du Néant, toujours  à croire qu'ils sont les plus fort, plus fort que moi. Un sang-mêlé qui détient un grand pouvoir entre ses pattes. Non tu n'as pas de pouvoir arrête de t'imaginer des choses ! Je t'ai dit de te taire déjà ! Non tu as raison, je ne suis plus rien sans toi ! Tu es à mes cotés mais personne ne peut le savoir ! 



Pauvre guerrier indécis, tu vas mourir fais tes prières mais ou que tu ailles je te surveille ! Je te hanterai toute ta misérable vie ! Jusqu’à ce que mort s'en suive !  J'aime te voir souffrir !  Tu es débile autant que ceux de ton Clan ! Regarde tu te roule au sol les pattes sur les oreilles comme un chaton tu crois pouvoir me chasser avec ça ? Il faut vraiment revoir ton éducation espèce de petit ! tu te comporte comme un chaton ! Relève toi ! tu ne veux pas pleurer ? Pour me faire plaisir ? N'est-ce pas ? Ou alors tu as peur de cette chatte aux yeux rouges ? AHAHAHAHAH ! tu fais vraiment pitié ! Regarde toi ! Tu n'aurais jamais du naitre ! Tu ne sers à rien  !  Tu es comme une proie morte entre les griffes des Guerriers déjà remplis. Ils te remettent dans la pile jusqu’à ce que tu pourrisse ! Lorsque qu'ils trouveront ta dépouille que feront-ils ? rien évidemment ! Puisque tu n'es rien ! Je veux te voir perdre ton sang jusqu'à la dernière goutte. Que tu t'étouffe dedans ! Regarde même une ennemie ne veut pas de toi ! 

- Mais avant, je voudrais connaître ton nom, et savoir ce que tu fiche ici.


- Je me nomme Désincarnation Anarchique, n'ai je pas le droit de vouloir mourir ? Je me trouve en ses lieux pour rester loin des guerrier débile de mon Clan. Ils ne me remarquent pas, je ne suis qu'un poids mort pour eux. Je ne leur sert à rien ils me le répètent tout le temps. Mon cœur n'est plus qu'un morceau rabougris par le chagrin. Tout ça car je suis fou , oui complètement. Cette vie ne me sert à rien ! Personne ne m'accepte même les chatons ne me connaissent pas. Je veux mourir mettre fin à cette vie douloureuse, passer ma vie ne m’intéresse pas. Je te remercie de mettre fin à ça !


Oui merci ! Pour ce que tu vas faire j'ai envie de pleurer pour ton geste si gentil envers moi ! Je te vénère pour ta force d'esprit et ton courage ! Jamais je ne pourrais te remercier convenablement. Cette vois dans ma tète se taira à jamais ! Oui, pour toute la vie, je ne souffrirai plus jamais. Adieu colère et haine ! Souffrance et désespoir plus jamais je ne vous ressentirai. Je m'écroule de soulagement, mes larmes commencent à couler. Je ne peux que repenser au passé. Ce passé douloureux, mon frère se vidant dans son sang, Folie Meurtrière rigolant, mes griffes lui tranchant la gorge. Ma mère au dessus de moi les yeux emplis de joie. Mon père me regardant avec tendresse. Mes sœurs jouant à mes côtés ! Je pleure encore plus, mon cœur souffrait tellement, mes yeux me brulaient. Je n'arrivais plus trop à respirer. Je respirais lentement et reprit mon souffle, je reporta mon regard vairons sur la jolie femelle. Vraiment j'étais heureux d'avoir pu faire sa connaissance. Bien que je vais devoir la quitter bientôt j'étais vraiment content. Mon frère lui me murmura quelque chose que je n'aurais jamais cru " Je ressent pareil avec Reine des Neiges ". Je ne compris pas tout de suite cette phrase qui signifiait tellement de chose. Que ce que tu veux que je dise frérot nous sommes différents. De plus je n'ai pas changé, je suis toujours le même. Non petit frère, avant tu souriais. " Je ne souris plus c'est exact, et alors ? Je vis moi ! Je regrette mes paroles désolé. La chatte noire m'observait toujours, elle ne pouvais voir mon Esprit d’ailleurs comme moi. Je me demande à quoi il ressemble, est-ce un mâle ou une femelle ? Comment est-il ? noir, blanc, gris ? De quel couleur sont ses yeux ?

</blockquote></blockquote>
Revenir en haut Aller en bas

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Sam 28 Juin - 13:38



- Révolte -

- Je me nomme Désincarnation Anarchique, n'ai je pas le droit de vouloir mourir ? Je me trouve en ses lieux pour rester loin des guerrier débile de mon Clan. Ils ne me remarquent pas, je ne suis qu'un poids mort pour eux. Je ne leur sert à rien ils me le répètent tout le temps. Mon cœur n'est plus qu'un morceau rabougris par le chagrin. Tout ça car je suis fou , oui complètement. Cette vie ne me sert à rien ! Personne ne m'accepte même les chatons ne me connaissent pas. Je veux mourir mettre fin à cette vie douloureuse, passer ma vie ne m’intéresse pas. Je te remercie de mettre fin à ça !

Pendant de longues secondes, tu resta sans voix. Si tu t'attendais à un tel discours ! En quelques phrases douloureuses, ce matou venait de te conter une vie de souffrances et de solitude. Tu ne pu t'empêcher de penser qu'il te ressemble … Non, stop ! Comment peux-tu parler de la sorte ? C'est un guerrier ennemi, il doit être punis pour son erreur, tu ne dois pas te laisser attendrir, combien de félins usent de cette ruse pour se dépêtrer d'une situation délicate ? Il doit se douter qu'un combat contre toi ne serait pas gagné d'avance, peut être cherche t-il à te fragiliser avec ses histoires douce amère. D'après ces propre paroles, ils souhaite mourir. Mais pourquoi attendre de tomber sur toi, ou sur n'importe quel autre chat du Clan de l'Orage d'ailleurs, alors qu'il existe tellement de moyens de mettre fin à sa vie. Un petit tour dans l'Antre de son Guérisseur et il partait rejoindre le Clan des Étoiles en quelques minutes. Peut être qu'il n'a pas la force nécessaire pour accomplir un tel acte, toi tu en serais incapable. Il recherche la mort de manière implicite, certainement parce qu'une partie de lui même, au plus profond de son être brisé, ne souhaite pas en finir. Une personne consciente et normalement constituée ne peut pas se donner la mort … C'est contre nature. Tu observa l'animal qui te faisait face, plaqué contre le sol, toute envie de se battre envolée, il était minable et tu le lui fis remarquer. Tu te souviens de ce chat, lors des Assemblées il te semblait un bon élément du Clan du Néant, fort et fier de se battre.

- Tu es pitoyable. Franchement regarde toi : un guerrier incapable de lever une griffe pour défendre sa vie.

Tu t'approcha de lui, faisant voler la poussière accrochée au sol, lorsque tu arriva devant lui, tu baissa la tête, l'obligeant à te regarder dans les yeux. La souffrance que tu y vis ne fit que renforcer tes convictions.

- Tu pense être le seul à souffrir dans ce monde ? Être le plus malchanceux parce que tes camarades sont incapable de reconnaître ta valeur ? Je suis désolé de briser tes certitudes, mais je peux t'assurer que tu n'es pas seul. Tu veux mourir ? Soit fais ce que tu veux, mais la mort ne te viendra pas de mes crocs.

Tu t'arrêta un instant, légèrement haletante. Tu sais de quoi tu parle, tes paroles ne sont pas vide de sens, pourquoi mettre autant de cœur dans cette histoire ? Après tout tu ne le connais pas … Mais quelques chose en lui te pousse à lui expliquer tout ça, te pousse à ne pas le tuer tout de suite, une chose qui te pousse de l'intérieur, que tu peux sentir aussi brûlant que des flammes.

- Tu sais, moi aussi j'ai eu une vie difficile, mais ce n'est pas pour autant que je me laisse abattre. Ils te croient faible ? Prouve leur le contraire ! Redresse la tête et bats-toi !

Tu lui lança un coup de patte sur l'oreille, suivit d'un bond en arrière. Allait il se relever ? Ou rester prostré pour attendre la mort ? Tu n'a jamais était douée pour les discours, mais pour une fois tu étais personnellement concernée par tes propres paroles. Réussirais-tu à le sortir ce cette abysse de laquelle tu viens à peine de revenir ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Invité.
Invité

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Sam 28 Juin - 17:48


- Tu es pitoyable. Franchement regarde toi : un guerrier incapable de lever une griffe pour défendre sa vie.

Tu me prend pour qui ? Je n'ai pas à défendre une vie que je ne veut plus ! tu es débile comme toute les chattes ou quoi  ? Tu ne peut pas me comprendre ! Tu es devenue chef de clan ! Tu as une belle vie contrairement à moi ! Ton frère n'est pas mort devant tes yeux à toi ! Personne en me comprend ! Reste loin de moi, guerrière à la cervelle de souris ! Je souffre de plus en plus en te voyant te moquer de moi comme le fais cette voix ! Tu n'est pas si différente en faite ! Moi qui croyais être tombé sur quelqu'un de bien, de gentille. Je tombe sur une chatte comme les autres Règne des Chimère que dois-je faire ? Ne reste pas indifférent à mes pleurs ! aide moi ! Pourquoi me laisse tu tomber dans un moment pareil ? S'il te plait ! Ne t'inquiète pas je suis là, ne reste pas planté là, va la voir en face et dit lui de ce que tu pense ! Comment faire ? Je ne peut pas réussir! Je n'arrive pas à parler aux autres, je ne fais que de brève réponse ! tu le sais très bien ! Moi et les autres ça fais deux ! Ah monde cruel ! Qu'ai je fait pour mériter ça ? mais et si elle avais raison ! Je sens dans ses paroles quelque chose de vrais. Est-elle comme moi ? non, je ne le pense pas ! C'est quelqu'un qui est devenu chef de clan ! Mon frère écoute ton cœur, il fera mieux les choses que toi. Comment ça ? Je ne comprend pas ,explique toi ! Oh guerrier de jadis envoyer moi vos réponse ! Pourquoi me parle tu par message ? Tu sais que je comprend rien ! Je ne suis pas quelqu'un de très fort en énigme ! La chatte noire se tenait au dessus de moi, comment réagir. Je tremblais de toute part, les larmes aux yeux. Je ne puis que m'aplatir au sol. La tête  dans le vague, des yeux rouge sang au dessus de moi. On dirai les yeux de la mort même. Mais ce n'est pas elle je le sais ! Si elle était présente je serai déjà parti loin de ce monde souffrant. Relève toi frérot ! Je ne veut pas te perdre ! Tu es le dernier survivant, le plus puissant de cette famille ! 
Puissant lui ? tu ne crois pas ce que tu dit hein ? Il n'est qu'un ramassis de pourriture inutile. C'est un déchet de première classe ! Non même un déchet est plus utile, et oui pauvre chose. Je t'ai dit que tu ne servais à rien. Regarde tu t'incline devant une toute petite femelle de pacotille. Tu pourrai l'envoyer valdinguer de l'autre côtés si tu le voulais, mais non tu reste prostrée. Et tu crois être un guerrier ? Mais tu n'es rien , un chaton sans défense pas capable e sortir ses griffes pour combattre, tu veut mourir comme ton frère débile ? Relève toi et bas toi ! Enfin si tu ne veut pas que ton frère disparait ! sinon tu ne le reverra plus jamais de ta pauvre vie ! En plus elle te lance de la poussière comme si elle enterrai ses crottes!
- Tu pense être le seul à souffrir dans ce monde ? Être le plus malchanceux parce que tes camarades sont incapable de reconnaître ta valeur ? Je suis désolé de briser tes certitudes, mais je peux t'assurer que tu n'es pas seul. Tu veux mourir ? Soit fais ce que tu veux, mais la mort ne te viendra pas de mes crocs.
Donc elle ne va pas me tuer finalement. Tu crois que je pense que je suis seul ? Je n'ai jamais dit de tel chose ! Je sais que je ne suis pas le seul à souffrir! Tu me prend pour qui ? Un débile ou quoi ? non je ne suis pas comme ça, je sais que d'autre aussi ont de grosse souffrance mais eux il ont des amis, une famille ou une compagne mais moi je n'ai rien de tout ça ! Oui je suis seul, dernier survivant d'une guerre horrible que personne d'autre ne connaisse. Dans ce monde ou colère est reine, je suis là comme fidèle serviteur priant pour qu'elle me libère mais non elle ne me libère pas. Je sais pourquoi, je ne le mérite pas. La haine que je ressent envers d'autre guerrier est tel que je pourrai les tuer. Leur briser les côtes, la nuque et encore beaucoup d'autre ! Ils on essayer de faire les malins face à un psychopathe, mais n'importe quoi ! Ils vont mourir ! Oui le guerrier sans famille ! Oui un guerrier orphelin, avec un coeur de pierre. Un cœur que personne ne peut réparer, il lui en faudrait du temps ! Le temps serai trop long et on en mourrai avant d'avoir finis. J'ai toujours rêvé d'avoir des petits, oui moi ! Des chatons que j’élèverai comme tout le monde mais avec bonheur et joie. Je n'en aurais jamais de ma vie comme quelqu'un à chérir d'ailleurs. Personne ne peut aimer un fou n'est ce pas ? Ma boule au ventre me fait de plus en plus mal et je ne sais pas quoi faire du tout ! 

- Tu sais, moi aussi j'ai eu une vie difficile, mais ce n'est pas pour autant que je me laisse abattre. Ils te croient faible ? Prouve leur le contraire ! Redresse la tête et bats-toi !

Elle aussi ? Je n'arrive pas à le croire ! Remet toi les idée en place, laisse toi pas abattre. Sans prévenir la jolie chatte couleur de jais me donna un coup de patte sur l'oreille avant de repartit en arrière. Je me relève aussitot, ps pour la défier mais la remercier au contraire ! Je lui toucha le museau et me dirigea vers l'entrée avant de me stopper net. Je venais de faire quelque chose de grave en étant guerrier d'un autre clan mais aussi un mâle. Je ne voulais pas me retourner. Elle allait sans doute me tuer ou alors me laisser un blessure grave sur mon corps maigre à faire peur. Bien que mes épaules sois musculeuse j'étais très maigre. Une cicatrice au dessus de l’œil et une sur le nez laisser par le guerrier que j'ai tuer. une autre chose me vient à l'esprit. Ou aller ? Je n'ai plus de maison, les autres me chassent sans arrêt. Que faire ? Je me retourne vers la femelle écarlate. Les yeux lançant des défis si elle m’empêchai de passer ne serai-ce qu'une nuit dans cet endroit si beau et étincelant. Après je partirai loin très loin de cet endroits. Mais cette idée me brisa le cœur, je n'arrivais vraiment pas à m'écarter de cette femelle. Que m'arrive t-il ? Mes pattes refusent de bouger ! Je connais tes sentiments frères ne les évitent pas. Que se passe t-il ? Enfin elle avancèrent mais pas là ou je voulais aller non, elle allaient droit vers elle.

- S'il te plait laisse moi passer une nuit ici, après je partirai ! Je le promet. Je n'ai plus rien à faire dans un clan ou je n'ai personne. Je m'en irais très loin d'ici. Je ne suis pas comme toi, je n'ai plus la force de me battre avec la vie. Mais tu es très gentille ! Je ne pouvais espérer meilleure rencontre ! Je suis content de te connaitre ! Franchement, tu es très très gentille !


</blockquote>
Revenir en haut Aller en bas

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Lun 30 Juin - 13:12


                                       
- Interrogation -

Tu t'attendais à une riposte violente, un calme exemplaire, ou une ignorance lasse. Mais tu ne t'attendais pas à cette réaction la ! Désincarnation Anarchique se leva immédiatement après ton coup de patte, griffes rentrées évidemment sinon tu lui aurais déchiqueté l'oreille, et se dirigea vers la sortie de la grotte. Incrédule tu l'observa avancer de son pas lent, totalement indifférent de la menace que tu représente. Il se tourna vers toi, et vint te donner un petit coup sur le museau. D'une manière si familière que tu en resta sans voix. Quel est donc cet étrange félin, qui après quelques phrases, se permet de tels actes ? Il du se rendre compte de son erreur puisqu'il stoppa aussi net son avancée vers la sortie. Il ne se retourna même pas, honte ou dépit ? Il finit néanmoins par se retourner dans ta direction, le regard emplis d'une émotion indéchiffrable. Il faut dire que tu n'es pas très douée pour comprendre les autres … Il combla rapidement le vide qui vous séparait.

- S'il te plaît laisse moi passer une nuit ici, après je partirai ! Je le promet. Je n'ai plus rien à faire dans un Clan ou je n'ai personne. Je m'en irais très loin d'ici. Je ne suis pas comme toi, je n'ai plus la force de me battre avec la vie. Mais tu es très gentille ! Je ne pouvais espérer meilleure rencontre ! Je suis content de te connaître ! Franchement, tu es très très gentille !

Tout d'abord un sentiment de victoire t'avait submergé, tu l'avais fais réagir, il avait bougé, tu l'avais sortis de son pitoyable état de lamentation. Mais finalement il avait décidé d'y retourner, et de son plein grès en plus. Qu'avait il bien pu lui arriver pour qu'il se retrouve la ? Sur un territoire ne lui appartenant même pas, loin de son Clan et de toute ses certitudes … Ce n'est pas comme si tu ignorais ce que veut dire avoir « une vie compliquée ». Toi aussi tu peux affirmer avoir connue de longues périodes de trouble et de désespoir. Encore aujourd’hui il t'arrive de te replonger malencontreusement dans le passé et de souffrir de tes nombreuse erreurs, de tous ces choix que tu n'aurais pas du faire. Mais ce n'est pas pour autant que tu laisse abattre ! La vie continue envers et contre tout ! Ses paroles te firent un choc, ainsi donc il allait partir ? Quitter cet endroit, cette vie, cette souffrance ? Peut être qu'il n'est qu'un lâche après tout, un lâche doublé d'un idiot. S'il pense réellement que partir et tout laisser derrière lui l'aidera à dépasser ses traumatismes il est encore plus fou qu'il ne prétend l'être. Les souvenirs sont bel et bien la seule chose qui ne vous lâchera jamais, ou que vous soyez, ils resteront à tout jamais gravé dans un coin de votre tête, pour toujours ils trouveront le moyen de vous persécuter. Tu secoua la tête.

- Gentille, moi ? Oui peut être que tu as raison, c'est pourquoi, dans mon extrême gentillesse, je vais te laisser passer une nuit ici, avant de te raccompagner chez toi.

Tu ne lui laissa pas le temps de répondre, tu te détacha de son beau regard, et t'enfonça un peu plus dans la grotte. Tu t'installa dans une petite cavité rocheuse, à l’abri de l'humidité du lieu.

- Bon alors, tu viens ? Je voudrais te garder à l’œil.


Mais qu'est ce que tu fais ? Pourquoi tu le laisse rester ici ? Pourquoi toi tu reste avec lui ?! Une multitude de question se bousculent dans ta tête, l'écho des gouttelettes glissant le long  des roches résonne telle une mélodie à tes oreilles, cet instant te semble parfait, et pourtant il ne devrait pas l'être. Un sentiment de culpabilité commença à t'envahir, c'est un guerrier ennemi … Mais tu le chasse bien vite d'un mouvement de paupières, inutile de te faire un sang d'encre à ce sujet, demain tu le raccompagnera comme convenue et tu ne le recroisera que sur le champ de bataille. A cette idée tu ressentit un petit pincement au cœur. Frustrée par tes propres sentiments tu leva la tête vers l'endroit ou Désincarnation Anarchique se tenait, allait il te rejoindre, fuir ? Tu te demanda à quoi tu étais en train de jouer au juste, peut être que c'est toi le problème, après tout ne recherche tu pas toi même, tes propres souffrances en ce moment précis ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Invité.
Invité

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Mar 1 Juil - 16:10


- Gentille, moi ? Oui peut être que tu as raison, c'est pourquoi, dans mon extrême gentillesse, je vais te laisser passer une nuit ici, avant de te raccompagner chez toi.


Je la dévisage interdit, quoi réponde à cette offre exceptionnel ? Rien, elle se tourna de moi pour s'enfoncer dans une cavité se protégeant ainsi sans doute du froid. Le sourire aux lèvres, je n'arrive pas à bouger. Ou m'installer ? Les trous dans la roche se trouvait très loin, je resterai à ma place alors. Bien que le sol sois très froid cela me convenait parfaitement. Je suis née contre le sol et y dormir ne changerait bien, je ne dors pas dans la tanière des guerriers, non mais dehors dans le froid des saisons. Et malgré le fait que je sois dehors personne ne me prête attention ! Ils disent que je fais ça exprès pour les énerver ! Mais je ne fais rien de tout ça ! Je repense à leur sourire mauvais, l'air méchant et moqueur, comme si eux tout ce qu'ils aimaient faire c'est de voir souffrir ceux qu'ils n'aiment pas ! Il se foute de votre gueule quand vous êtes différent, souffrant, et malheureux. Le Clan du Néant à changer, oui beaucoup, les anciens ne peuvent même pas me vois, ils m'aimaient apprenti, mais ça c'était avant. Oui quand j'étais gentil, simple et amusant. Mais le passé est le passé j'ai choisis d'oublier pour avancer, pour ne plus avoir à souffrir. Mais je suis égaré dans le chemin de la folie et plus jamais je n'e sortirais je le sais, c'est sans espoir pour mon avenir. Un avenir remplis de larmes et de sang. Je ne serais plus jamais comme avant, je n'y arriverais jamais, peut-être, qu'un jour on m'aidera à gravir le pas. Mais le pas deviendras montagne ! Mon souffle se coupe, le sol es vraiment très froid et m’empêche de m'endormir tranquillement ! Mais je ne veut pas bouger ! Je ne veut pas vexer Etoile Écarlate alors qu'elle veut bien que je dorme ici, pour la première fois quelqu'un m'accepte comme je suis, une larme salée coule sur ma joue. Des larmes de bonheur, pour la seconde fois de ma vie de pleure de joie. Mon cœur se serre quand je dévisagea la jolie chatte noire aux yeux écarlate. Mon cœur me fait mal, et pourtant ce n'est pas de la douleur non mais un sentiment inconnu qui grandit au fond de moi. Il me soulage me fait du bien, le bien ? Ça fait longtemps que je t'attend ! Très longtemps et jamais tu n'es apparus devant moi, toi aussi me fuyais tu ? Je n'espère pas ! Un moment de bonheur est-il éphémère ? Je n'espère pas et j'aimerai que cette nuit dure toujours.


- Bon alors, tu viens ? Je voudrais te garder à l’œil.

Près d'elle ? Je ne sais pas quoi faire ! Mais elle veut que je vienne la bas ! Je me lève tranquillement mais je n'ose pas avancer, je tremble de toute part. Au pire pourquoi ne pas m'installer près d'elle mais à une longueur de queue ? Je ne pourrai pas, mon cœur bat si fort qu'elle doit l'entendre de loin. J'ai tellement honte, je vais dormir avec une cheffe de clan ! Et d'un clan ennemi, la tête me tourne, mon souffle se fait irrégulier.  Plus je me rapproche d'elle plus je sent son parfum, un une odeur parfaite. Un mélange sucré, qui enivre mon museau. Jamais je n'ai sentis si bon parfum. Je m'installe non loin de cet être magnifique laissant quand même un espace entre nous, mais d'ici je sentais sa chaleur, une douce chaleur réchauffante et réconfortante. Depuis des lunes je dormais seul, et là je me retrouve accompagnée d'une chatte parfaite à l'odeur si enivrante! Son pelage est si doux, on la prendrait pour une jeune chatte encore avide de savoir ! 

- Je te suis Etoile Écarlate, mais je refuse de dormir près de toi. Nous sommes pas du même clan et tu es chef ! Se serai de l’irrespect ! Je suis désolé ! 

Revenir en haut Aller en bas

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate) Dim 9 Aoû - 1:25

- Renaissance -







Tu l'entendis se rapprocher de toi, lentement, hésitant. Tu ne tournas même pas la tête dans sa direction, quelle que soit sa décision tu le laisserai faire. Les lâches ne peuvent pas tous être sauvés. Mais apparemment il avait décidé de rester. Quel fut le motif de ce choix tu l'ignore, mais tu t'en moque. Tu voulais qu'il reste. Et tu ne comprends pas cette envie. Tu aurais du le tuer depuis longtemps, Hurlement du Loup s'est retiré, tu ne le remarque qu'à cet instant. Tu sais ce que cela signifie, que tu as fais le bon choix, qu'il te laisse ton intimité en récompense à ce comportement mesuré. Ce comportement vraiment digne du chef de Clan que tu es censée être.



- Je te suis Étoile Écarlate, mais je refuse de dormir près de toi. Nous ne sommes pas du même Clan et tu es Chef ! Ce serai de l’irrespect ! Je suis désolé !



Un guerrier du Néant avec des valeurs. Tu as presque envie de rire. Ceci dit, il a parfaitement raison. Qu'est ce qui tu prends de réagir comme une jeune apprentie ? Tu penses peut être que cette grotte protège tous tes secrets, ce qui est généralement le cas, mais ce chat, ce chat la, non. Il est plus que probable que demain matin il s'empressera de révéler la moindre petite information apprise cette nuit à son Chef. La rivalité entre les Clans est un phénomène éternel. Cependant tu en as marre de cette prudence qui rythme ta vie depuis toutes ces lunes. Bon, parlons honnêtement, tu n'es pas des plus prudents, cependant tu n'as jamais accordé ta confiance rapidement. Toujours sur la défensive, toujours versée dans la méfiance des autres. Peut être que pour une fois tu pourrais ... Te laisser aller à la douceur de cet inconnu effrayant ? Ce serait faire prendre un gros risque à ton Clan ... Cependant ... Tu ne pouvais pas lutter contre cette volonté intérieure te dictant cette conduite irréfléchie et tout à fait condamnable. La nuit porte conseil ...



Il est toujours la. Il n'a pas fuit. Tu n'es pas morte, et lui non plus. Cette rencontre te pèse de plus en plus. Parce que tu ne la comprends pas, et de ce fait tu ne te comprends plus. D'un coup de patte tu le réveille, tout en douceur et en délicatesse. Ironie profonde. Après la bourrade violente, il ne manquerait pas de se redresser. Avant que cela ne se produise tu lança une phrase que tu pensais absolument pas prononcer un jour. Une phase lourde de conséquence ... Que tu étais prête à assumer. Quoi qu'il t'en coûte. " Tu es peut être folle, cependant je perçois en toi un bonté et un courage étincelant, lorsque tu te décideras à les laisser briller tu découvrira la véritable personne qui sommeille en toi. " Hurlement du Loup. Toujours précis, concis, et optimiste.



- Tu  rejoins mon Clan aujourd'hui. Et je te laisse la vie sauve. Refuses, et je laisse ta carcasse pourrir sur le bord de ma frontière afin de me servir de ta stupidité  comme exemple pour les autres.



Tu te détourna de lui, te dirigeant vers la sortie de la grotte, tu ne sais pas exactement le type de comportement que te telles paroles peuvent engendrer, toujours est-il que tu pensais ce que tu disais. Un certain ... Tu ne sais quoi, te pousse à effectuer ces choix, cependant tu ne serais pas folle au point d'oublier qui il est, ce qu'il est, ce qu'il a été ... Et ce qu'il pourrait devenir ... Assise à l'entrée tu patiente, pour la première fois de ta vie tu attends quelqu'un. Pas pour le tuer, ni pour lui donner des ordres. Tu l'attends. Comme tu attends le levé de la Lune. Avec appréhension, passion, plaisir. Une attention qui peut définir une vie, ou la briser ...



Excuses:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Contenu sponsorisé.

MessageSujet: Re: There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate)

Revenir en haut Aller en bas

There are in this country hundreds and thousands of people who consume despair, and no one cares. - Everyone cares. (Pv : Etoile Écarlate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» U.S. exec jailed for bribery. Hundreds of thousands to bribe Haitian officials
» This is how you develop a country by research and development.
» Coco Country Band
» Jump Smokers vs Coco Country Band
» [Libre] Country Road... ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MLP RPG :: Côté Détente :: Les Archives :: Côté LGDC NE-