MLP RPG
Forum Fermé.


Forum MLP privé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu'] Dim 8 Juin - 10:03


       
       
       

       
       
La peur est une amie qui ne nous quitte jamais.

       
       
       
Tu avance, une patte après l'autre. Lentement, très lentement, tu vois le bord se rapprocher de toi, comme s'il pouvait avoir une volonté propre, et chercher à t'enlever dans les profondeurs depuis le début. Le vent mugit à tes oreilles, mais tu n'y fais guère attention, le plus important c'est d'avancer, toujours. Il te faut vaincre cette peur que tu garde enfouie au plus profond de toi. Celle qui te détruit chaque fois que tu l'évoque, chaque fois que tu passe par ici, chaque fois que les cauchemars reviennent. Cette peur monstrueuse que tu ne confie à personne. Tu inspire une grande bouffée d'air frais, plus qu'une dizaine de pas, tu peux y arriver ! Une brusque bourrasque te força à te cramponner d'avantage à la roche de la falaise. Il ne faudrait pas que tu tombe dans cet enfer d'eau et de noirceur. « Tu sais, cette peur ne disparaîtra jamais complètement. Tu auras beau t'obstiner, elle laissera des traces sur toi. » Encore la voix de ce chat, Hurlement du Loup, tu as beaucoup d'affection pour lui, et heureusement pour toi puisqu'il va te suivre jusqu'à la fin des tes jours, mais tu dois bien avouer que dans des moments tel que celui-ci, tu préférerais rester seule avec toi même.

- Merci de cette affirmation très encourageante Loup, quand j'aurais besoin de tes conseils avisés, je te le ferais savoir !

Tu te détourna de lui, nullement disposée à engager une conversation philosophique sur la peur ou n'importe quel autre sujet qu'il serait capable de trouver. Tu aime beaucoup vos longues discussions, destinées à te rendre plus intelligente et à t'apprendre la réflexion posée. Mais pas aujourd’hui. Tu fis demi-tour, incapable de combler les dix pas qu'il te restait à faire. Tu sentis la colère monter en toi, elle est une vieille amie, pleine de rancœur que tu connais à la perfection. Le soleil de midi commença à te faire tourner la tête, mais tu ne pouvais pas rentrer au Camp dans cet état, et de toute manière toute les patrouilles et les expédiions de chasses étaient déjà prévues. Tu préféra t'étendre à l'ombre des arbres, à la lisière de la forêt, le bruit des vagues te berça et le sommeil de l’insatisfait finit par t'envahir. Tes rêves faisait s'agiter tes pattes en de léger soubresauts. Ton Esprit te regardait, attendris par la petite boule de fourrure que tu es. Il souhaite réellement t'aider, après tout, pourquoi être revenu dans ce Monde ?
       
       
       
       

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Invité.
Invité

MessageSujet: Re: La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu'] Dim 8 Juin - 18:55

Tu étais encore endormies ce matin, tu dormais profondément, comme un bébé. Cela faisait tellement longtemps que tu n'avais pas passée une si bonne nuit. Aucun cauchemar, aucun réveil en sursaut, rien. Je te regardais dormir paisiblement. Cela me faisait tellement bizarre d'être à côté de toi sans pouvoir de sentir quand je te touche. J'aurais tellement aimer être en vie et être à tes côtés, t'aider. J'essayai de te lécher le poitrail, mais je ne sentis qu'un léger petit froid, tu ne devais presque rien sentir toi non plus, ou en tout cas pas assez pour que tu ouvres les yeux. Cela me faisait de la peine, mais c'était comme ça. Depuis quelques temps, on commençait à ressentir les contact, c'était assez bizarre, mais après tout, peut être qu'un jour on arriverait de nouveau à se sentir...Peut être.
Tu te réveilla, t'étirant avant de te lever. Tu me regardas et m'adressas un sourire. Pour une fois, tu étais de bonne humeur. Tu sortis de la tanière, la queue fouettant l'air joyeusement. J'avançais derrière toi, tranquillement. Tu échangeas quelques banalités avec tous les chats que tu croisais. Ta gentillesse soudaine était très suspecte. Cette bonne humeur aussi. Qu'est ce que tu cherchais à faire ? Ou a cacher ? C'est vrai qu'avec toutes tes manipulations et tout le reste, cette attitude paraissait suspecte. Tu te dirigeas vers la sortie, mais au dernier moment tu bifurquas vers la tanière des anciens. Tu te dirigeas vers une chatte grise. Malgré son âge et ses poils blancs sur la truffe, elle restais une chatte très élégante. Elle avait été ton mentor, elle t'avais tout appris. Tu avais été sa dernière apprentie. Même une fois que tu étais devenue guerrière, elle avait continué à t'aider et à veiller sur toi, comme une seconde mère. Le jour où tu étais devenue lieutenante, elle étais partie rejoindre les anciens.
« Bonjour Ecume ! Belle journée pour partir pêcher non ? »
Tu agitas les moustaches, ça faisait longtemps que tu n'étais pas venue la voir. Disons simplement que ces derniers temps, ton moral était au plus bas.
« Eh bien, si tu fais attention, tu n'as qu'a sortir pêcher. Tu peux demander à quelqu'un de t'accompagner si tu veux. »
La chatte grise te jeta un regard faussement vexé.
« Ne sois pas sotte ! Si j'ai pu t'appendre à devenir guerrière, je peux aller pêcher malgré mon âge ! »
Vous avez continué à parler encore un moment, avant que tu partes. Tu te dirigeas vers la Falaise Lunatique, un de tes endroits préféré avec la Cascade. Peut être que tu y croiserais Etoile Écarlate. C'est à cet endroit que vous vous voyez souvent. Elle et toi, vous vous connaissiez depuis tellement longtemps. Vous aviez commencé à vous parlez lorsque vous étiez apprenties, vous parliez souvent lors des assemblées. Vous étiez vite venue très proche, même si vous étiez de différents Clans. Vous étiez là, l'une pour l'autre.
Soudain, l'odeur du gibier t'interpellas. Tu te mis en position, cela faisait longtemps que tu n'avais pas chasser. Il faut dire que tu aimais tellement l'eau, et que ton territoire était bien remplis en eau. Tu avanças doucement, essayant de ne pas faire de bruit. Encore un petit pas. Tu sautas d'un magnifique bond avant d’atterrir sur ta proie et de la tuer d'un coup de dents. L'odeur était alléchante, mais une autre odeur que tu connaissais bien t'interpellas. Tu t'avanças, la proie dans la gueule.
« Écarlate ! Ça va ? On partage ?»
Tu avanças ta proie vers la chef du Clan de l'orage. Tu t'assis, la queue enroulée autour des pattes, en face de ton amie. Quand à moi, j'étais toujours installée à côté de toi, comme à mon habitude. Mais quand tu regardais ton amie, elle ne semblait pas aller bien, même assez mal. Je ne l'avais pas remarqué, mais en voyant ton regard j'ai compris que tu t'inquiétais pour elle.
« Qu'est ce qui t'arrive ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: Re: La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu'] Jeu 12 Juin - 16:39


     
     
     

     
     
La peur est une amie qui ne nous quitte jamais.

     
     
     
Tes réflexes de guerrière te tirèrent de ton sommeil peut avant l'arrivée de ton amie. Tu ne t'attendais pas à la voir aujourd'hui, vous n'aviez aucun rendez-vous de prévus avant plusieurs jours, cependant ce n'est pas une si mauvaise surprise. Tu tendis l'oreille tachant de comprendre ce qui pouvait la retarder, mais tu compris rapidement : une proie innocente c'était, malheureusement pour elle, montrée. Étoile d’Écume entra enfin dans ton champ de vision, un énorme campagnol dans la gueule, elle semblait satisfaite et pouvait l'être. Tu t'étais assis en attendant sa venue, inutile de préciser que tu étais en train de dormir, elle te demanderait certainement des nouvelles au sujet de tes cauchemars ...

- Écarlate ! Ça va ? On partage ?

Tu ne répondis rien, mais ton silence en disait long. C'est souvent comme ça chez toi : soit tu exprime tes émotions avec vigueur et impétuosité, soit tu les garde toutes enfouies sous ton masque les laissant te détruire intérieurement. Mais tu peux guère tromper ta confidente, elle parvient le plus souvent à lire en toi comme dans un livre ouvert, ton regard vermeille laissant tout passer : même la plus petite étincelle de colère s'aperçoit chez toi.

- Qu'est ce qui t'arrive ?

Et voilà, la question piège, que t'arrive t-il ? Comment expliquer, et par ou commencer ? Toute ta vie marche à l'envers, rien ne fonctionne. Mais ça, personne ne pourra jamais le comprendre. Après tout tu es une Anomalie, ce surnom ne t'a pas était donné par hasard, il te définit avec une précision extrême. Il fait comprendre aux autres qui tu es : une erreur, une bêtise de la vie. Mais Écume, étant la seule amie que tu es, ne pourrait pas comprendre ce qu'il se passe dans ta tête. Lui il commence à y voir plus clair, ton Esprit parvient peu à peu à te décrypter, mais comment une personne mortelle le pourrait ? « Il faudrait que tu lui en laisse la possibilité. » Tu sursauta, surprise au plus haut point, soit il est très doué soit il à réussi à lire dans tes pensées. « Oui tu as tout juste. » Un rictus d'horreur passa brièvement sur ton visage.

- SORS DE MA TÊTE !

Jamais personne n'a pu pénétrer ce sanctuaire de folie, PERSONNE ! Il est hors de question que cet Esprit défunt s’octroie des droits depuis toujours interdits. On ne t'avais pas prévenus de ces effets secondaire de la liaison ! « C'est parce que la relation entre les Défunt et les Vivants et différente pour tous, moi je peux lire tes pensées mais les autres Esprits ne le peuvent peut être pas avec leurs Vivants. » Tu secoua la tête, incapable de croire une chose aussi absurde, il peut être en train de te manipuler, mais c'est peu probable. Un cri de rage franchis tes lèvres et tu te précipita vers la silhouette scintillante. Peu avant le choc il s'effaça, laissant devant toi une Étoile d’Écume totalement démunie face à une attaque de sa plus proche amie. Toute griffes dehors tu tenta de dévier ta trajectoire, en vain. Mais elle du se décaler au dernier moment car tu ne vins pas la percuter, le choc fut violent, l'herbe n'ayant pas beaucoup amortie. Mais tu n'avais pas fais de mal à Écume, et c'était le plus important. Tu resta étendue au sol, ne voulant plus bouger, juste rester étendue la, sans rien faire, sans rien dire. Une phrase franchit néanmoins la barrière de ta conscience. Une phrase à double destination.

- Je suis désolé, pardonne moi.

« Moi je te pardonnerais toujours, je ne cesserais jamais de te guider vers le droit chemin. »
     
     
     
     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Invité.
Invité

MessageSujet: Re: La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu'] Dim 22 Juin - 10:36



« La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. »
 

Etoile d'Ecume ~ Etoile Ecarlate.


« Tu regardais Étoile Écarlate, tu savais que ta question resterait sans réponse, ton amie était absente. Son corps était bien là, en fasse de toi, mais son esprit ne l'était plus. A quoi pouvait-elle bien penser ? Tu n'en avait pas la moindre idée. Tu te contenta d'attendre qu'elle revienne à elle même. De toute façon, que pouvais-tu faire d'autre ? Rien. Tu avais l'impression d'attendre depuis des heures, pourtant le temps n'avait pas tellement passé, mais après tout, ton impatience te faisait croire que le temps passait plus vite. Tu songeas à lui parler pour la faire revenir à la réalité, mais tu n'avais pas vraiment envie de la déranger. Et comme on dit « Il ne faut pas réveiller un somnambule. » Même si Etoile Écarlate n'était pas entrain de dormir.
Soudain, un forme noir se jeta sur toi, tu pensas d'abord qu'un autre chat vous aviez rejoint, mais tu ne tarda pas à reconnaître Écarlate. Pourquoi se jetait-elle sur toi ? Tu t'écarta au dernier moment pour voir ton amie atterrir dans l'herbe. Tu sentais que quelque chose n'allait pas, jamais elle ne t'aurait attaqué comme ça de sang froid.
« Je suis désolé, pardonne moi. »
Tu lui adressas un sourire. C'était une de tes plus vieille amie, ton amie la plus proche, tu ne pouvais tout de même pas te disputer avec elle à cause de quelque chose qui devait surement être un malentendu.
« Je te pardonne. Tu sais Écarlate, tu peux tout me dire, et même si je ne comprend pas, je ne te jugerais pas je te le promets.
Quelle était belle cette phrase, pourtant il y avait quelque chose que toi tu ne lui avais pas dit, une chose que personne ne savait, sauf toi, moi...Et lui. Je vis dans tes yeux que tu devais y repenser aussi à ce moment là.
C'était le jour de ton baptême de guerrière. Tu étais si heureuse, tu étais à présent une guerrière à part entière sous le nom d’Écume Idyllique. Tu te promenais sur le territoire, la queue fouettant joyeusement l'air. Tu pensais à moi, te disant que tu aurais voulu que nous devenions guerrière ensemble. Mais le destin en à décidé autrement. Moi, du haut du Clan des Etoiles, je t'observais, j'étais si fière de toi si tu savais. Puis il est arrivé, Griffe d'Amertume. C'était un guerrier assez âgé, il n'était jamais d'accord avait tout le monde, il se moquait de tout le monde et surtout des plus jeunes. Il était devenu encore pire à partir du jour où on avait changé de lieutenant et que ça n'avait pas été lui qui avait été choisit. Vous aviez parlez un moment, une conversation très animé. Puis, il avait sorti la phrase de trop, la goutte qui fait déborder le vase.
Tu lui avais sauté dessus, sans même qu'il s'y attende. Ayant plus d'expérience, il avait réussi à te retourner et te mettre à terre. Tu étais beaucoup plus fine, tu a donc réussi à t'extirper du sous lui assez facilement. Puis toute griffe dehors tu t'es à nouveau jeté dessus. Le combat à duré un moment, tu en es sortis vainqueur. Mais quand tu as vu son corps étendu par terre, raid mort tu as commencé à paniqué. Tu l'as enterré sous la rivière, son corps n'a jamais été retrouvé. Il y a eu beaucoup de rumeurs sur son départ dans le Clan, mais tu essayais de ne pas y faire attention. Tu n'en revenais toujours pas d'avoir été capable de tuer quelqu'un, un chat de ton propre Clan qui plus est.
Tu fronças le museau et secouas la tête, comme pour chasser cette pensée atroce. Mais tu savais au fond de toi qu'elle serait toujours là, qu'elle te hanterait pour toujours.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


216 messages.
Inscrit le 08/05/2014.


Feuille de personnage
Moi & mon Esprit:
Mes liens:
Autre(s) compte(s): ✖


Brony internationale. ♫

MessageSujet: Re: La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu'] Mer 20 Aoû - 19:31


     
     
     

     
     
La peur est une amie qui ne nous quitte jamais.

     
     
     
- Je te pardonne. Tu sais Écarlate, tu peux tout me dire, et même si je ne comprend pas, je ne te jugerais pas je te le promets.

Cette phrase résonna longuement dans ton esprit, les yeux clos, toujours étendue sur le sol telle une poupée de chiffon, tu paraissais vidée de ton énergie vitale. Vidée de tous sentiments. Comme si le poids de tes remords t'avait finalement rattrapé et vaincue. Après toutes ces lunes passées sous le signe de la souffrance et de l'incertitude enfin une lueur de vérité parvenait à filtrer dans ta miséricordieuse vie. Mais toutes les lueurs ne sont pas porteuses de bonnes nouvelles, celle que tu aperçois au bout du couloir ressemble plus à une flamme de ténèbres grandissante, n'augurant rien de bon pour ton avenir. Tu observa cette flamme grandir jusqu'à se transformer en un torrent de feu destructeur. Les flammes qui détruiraient ta vie, encore plus qu'elle ne l'est déjà. Tu roula des yeux effarés, la Falaise Lunatique avait disparu ! Tout le paysage avait disparut ! Ou que tu regarde les flammes t’empêchaient de voir plus loin, cependant tu aperçut vaguement une forme féline de l'autre côté du mur ardent, Étoile d’Écume ? Était elle dans cauchemar que toi ? Peut être ... Tu reporta ton attention devant toi, mais étrangement tu ne ressentais ni chaleur ni brûlure, comme si tu étais immunisée contre les effets néfastes de ce déluge cauchemardesque. Soudain des formes commencèrent à se mouvoir dans l'étendue orangée, comme des ombres, non plus précis que ça, des FÉLINS ! Une armée de chats épouvantés qui fuyaient devant un danger tellement abominable qu'ils en laissaient tomber les chatons et les anciens ! Ce que tu vis te glaça le sang dans les veines, tes compagnons tes amis, en train de se piétiner sauvagement afin de fuir ce que tu ne pouvais voir ... C'était chacun pour sa peau, les faibles ne parviendraient pas à s'en sorti vivants, tués involontairement par leurs camarades ou anéantis par le fléau les poursuivant ... Soudain l'effroyable vision se désagrégea sous tes yeux ébahie. Les flammes, les cris, les morts, tout disparut et tu te retrouva dans un océan de nuages bleu comme le firmament. Tu semblais flotter entre ciel et mer, défiant la gravité, les dieux eux mêmes. Et puis tu l'aperçue, Astre du Passé. Comment ce fait il que le vieux matou se retrouve ici ? Dans un domaine qui somme toute semblait appartenir au Clan des Étoiles ! C'était vraiment étrange. Quelle ne fut pas ta surprise lorsqu'il ouvrit la bouche pour te déverser des informations aussi inattendue que préoccupantes.

- Étoile d’Écume, Étoile Écarlate, si je vous ai fais venir en ce lieu c'est parce que j'ai d'importantes choses à vous confier. La vision que vous venez de partager n'est qu'une prédiction de l'avenir proche. Les Clans sont menacés, et je me devais de vous avertir. Soyez prudentes et protégez vos Clans. Je ne peux vous en révéler davantage, mais gardez bien à l'esprit que le mal du corps est supportable, celui de l'esprit intolérable.

Sur cette phrase des plus étrange, il s’effilocha, tel un vieux souvenir que l'on efface, renvoyant les deux chattes dans la dure réalité. Tu jeta un coup vers ton amie, elle semblait aussi stupéfaite que toi. Hurlement du Loup quand à lui commença à te hurler des choses que tu ne parvenais même pas à comprendre, il n'avait apparentement pas était le témoins de votre vision commune. Tu te releva quittant enfin ce tapis d'herbe sur lequel tu t'étais effondrées quelques instants auparavant, quelques instants ou plusieurs heures ? Impossible à dire ... L'esprit en ébullition tu repensait à toutes les informations que tu venais d'emmagasiner. La prochaine assemblée se tenait dans très peu de temps, le moment idéal pour mettre au courant le reste du monde, restait juste à savoir de quoi fallait il les informer, quel catastrophe allait vous tomber dessus ? Tu te tourna vers ton amie.

- Je crois ... Que je vais vomir !

Ce n'était pas exactement la phrase que tu avais en tête, mais avant de pouvoir rajouter un mot de plus tu te plia en deux en vomis le peu de gibier que tu avais dans l'estomac. " Je crois de mon côté que tu as des chose à me raconter jeune chatte ... "
     
     
     
     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages.
Inscrit le .



Contenu sponsorisé.

MessageSujet: Re: La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu']

Revenir en haut Aller en bas

La peur est une amie qui ne nous quitte jamais. [PV - Ecu']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Notre pire ennemi ne nous quitte jamais, car c'est nous mêmes (With Rebecca)
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» Myrlande Manigat chapo ba, nou pap janm bliye ou!!!!
» RJB ▽ Je ne dis pas que je suis Batman, je dis juste qu'on ne nous a jamais vu au même endroit.
» [Jour 5] Un héros nous quitte : début des ennuis ou juste relâchement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MLP RPG :: Côté Détente :: Les Archives :: Côté LGDC NE-